Tattoo Project

Ce shooting, intitulé « Tattoo Project » est un projet que j’ai réalisé il y a 5 ans. Il a été réalisé grâce à la participation de 7 modèles.

A travers ce projet je voulais me pencher sur la notion de perception. Déceler le vrai du faux. Alors, pour éviter encore une fois de tromper l’œil au travers de photoshop, j’ai opté pour la construction d’un décors éphémère.

Images d'inspiration pour le shooting "tattoo project"
Les principales sources d’inspiration du projet.

L’idée était de fabriquer un faux mur, avec cadre et cartel, pour créer l’illusion d’un musée. Confondre la peinture et la photo. Confondre le vrai et le faux. Et confondre l’œil avec un visuel qui ne peut que fonctionner vu sous un angle et avec un cadrage bien précis.

Art, marins, modèles et courtisanes

Toujours dans cette idée de toiles, d’art, de peinture et de photo, j’ai voulu des modèles possédant beaucoup de tatouages. Car si dans ces trompe-l’œil aucune toile n’est vraiment présente, le corps ici le devient. Lui aussi soumis à une autre forme d’art (car c’est bien ce dont il s’agit) : Le tatouage. En photographie, les corps tatoués sont souvent représentés de la même façon. Toujours selon certains codes visuels etc… Mon but était d’essayer de changer cela, au travers de faux portraits d’époque.

Chaque tatouage raconte un bout de quelque chose, une histoire. Et au travers de ces modèles, pros ou débutants, je voulais créer un jeu de diptyque pour là aussi raconter d’autres histoires. Celles d’hommes et de femmes, de marins et de courtisanes, hors du temps, voués à se séparer, contraints par leurs propres modes de vie. Les modèles, au travers de leurs personnages ont vocation à représenter une relation, une dualité, et une présence éphémère dans un cadre (au sens propre) qui l’est tout autant. Le tout, opposé au principe de la peinture et du tatouage qui eux sont souvent associés à une notion de perpétuité, avec une durée de vie presque infinie.

La toile – le décors

Croquis préparatifs du tattoo project
Croquis préparatifs.

La mise en place du décors se construit sur 3 plans. Le premier plan est celui du faux mur, accompagné de son cadre. Le second plan est celui où les modèles se trouvent et se positionnent. Le troisième et dernier plan est celui qui constitue le fond de l’image. S’en suit pour finir, le positionnement des deux éclairages (un pour le cadre et un pour les modèles) et celui de l’appareil photo, sur trépied.

maquette 3d de la mise en place du décors pour le tattoo project
Maquettes 3D de la mise en place du décors.

Les tableaux – Tattoo Project

N'hésitez pas à partager si vous aimez ce que vous voyez !
Share on Facebook
Facebook
Pin on Pinterest
Pinterest
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *